RÉVOLUTION OU BARBARIE


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Quand les jaunes de la CFDT votent le licenciement d'une déléguée CGT

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
arnoldrothstein



Nombre de messages : 58
Date d'inscription : 08/02/2016

MessageSujet: Quand les jaunes de la CFDT votent le licenciement d'une déléguée CGT   Lun 15 Fév - 11:27


http://i68.servimg.com/u/f68/19/41/62/58/screen15.jpg

Il y a quelques jours, Révolution permanente s’était entretenu avec Belinda Hafir, travailleuse au centre d’appel Webhelp Compiègne, déléguée du personnel et déléguée syndicale à la CGT. Elle revenait sur la répression dont elle était la victime depuis le début de l’année. En décembre dernier, après une grève victorieuse contre le système de malus appliqué sur les primes des salariés, mais aussi pour obtenir la CDIsation des contrats précaires, la direction a exercé sur elle toute une série de pressions, d’intimidations, jusqu’à une mise à pied conservatoire, prélude à son licenciement… Une mise à pied qui trouve aujourd’hui un allié de poids en la CFDT locale.
Romain Baron

La CFDT a en effet carrément voté, ce vendredi 12 février, le licenciement de Belinda, remplaçant à l’occasion un de ses délégués réfractaire par son suppléant bien plus conciliant ! Cette répression abjecte s’inscrit bien sûr dans une dynamique globale de criminalisation des résistances, des luttes, et des militants syndicaux et politiques, dont les GoodYear sont le symbole le plus parlant, et des attaques sans précédent de la part des patrons. Avec la CFDT, ceux-ci peuvent maintenant compter officiellement sur une collaboration jusqu’au bout.

Aucun hasard. Localement, pendant longtemps unique syndicat dans l’entreprise, la CFDT s’est partagé la gestion paisible de l’entreprise avec la direction, véritable syndicat maison. Les 36% de voix conquises par la CGT aux dernières élections professionnelles avaient commencé à ébranler ce deal, dynamique renforcée par la grève victorieuse de décembre, dont Belinda Hafir fut une figure centrale. Pas étonnant finalement, pour un appareil de bureaucrates habitué à collaborer, que la CFDT ne se soit alliée avec la direction du site pour se débarrasser d’elle !

Plus largement, la CFDT du bureaucrate Laurent Berger entretient de longue date une véritable love story avec les patrons au nom du « dialogue social ». Soutenant le pacte de Responsabilité et le cadeau de 50 milliards pour le patronat, se félicitant du rapport Combrexelles attaquant la représentativité syndicale, avalant sans mot dire les lois Macron et Rebsamen – pour ne citer qu’elles –, la centrale s’était récemment distinguée dans le conflit de l’AP-HP, entretenant les meilleurs rapports possible avec Martin Hirsch et trahissant progressivement la lutte des personnels de santé. En l’occurrence, avec ce vote du licenciement de Belinda Hafir, la CFDT franchit un pas supplémentaire dans le scandale, devenant elle-même l’agent actif de répression des travailleurs combatifs.

Contre ces voyous de patrons et de syndicats collabos, contre la répression des grévistes et des militants, solidarité avec Belinda, avec tous les travailleurs et les équipes syndicales réellement combatives !
Revenir en haut Aller en bas
arnoldrothstein



Nombre de messages : 58
Date d'inscription : 08/02/2016

MessageSujet: Re: Quand les jaunes de la CFDT votent le licenciement d'une déléguée CGT   Lun 15 Fév - 11:31


http://i68.servimg.com/u/f68/19/41/62/58/screen16.jpg

Gérard Filoche m'a viré de ses contacts sur Twitter parce que je lui ai balancé ce montage. Il est sectaire ce "Marceau Pivert" des socdems. Et pourtant je venais de le défendre face au gangster Cambadélis :



Ils ne changeront pas les anciens de la Ligue. Krivine tu les as mal éduqués. Je ne vous parle pas de son blog. Là-bas, tout contradicteurs déterminés est éjecté sans explications. Un peu à la manière du Merluchon : "je ne veux voir qu"une tête". Que voulez-vous, ils sont issus des chapelles trotskistes les plus intolérantes ! Il y a 40 ans ce Filoche m'avait déjà fait un coup de vice lorsque nous voulions créer des syndicats de soldats. Je raconterai un jour.
Revenir en haut Aller en bas
 
Quand les jaunes de la CFDT votent le licenciement d'une déléguée CGT
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RÉVOLUTION OU BARBARIE :: BOîTE À OUTILS DU COMMUNISME :: SYNDICALISME ET MOUVEMENTS SOCIAUX-
Sauter vers: